L'espace de travail 4G

Pour la première fois dans l'histoire, la population active va réunir quatre générations : les enfants du baby-boom et les générations qu'on appelle X, Y et Z. Les entreprises devront alors composer avec ces individus donc les attentes, la compréhension et l'épanouissement passent par des styles de travail bien distincts.

Une étude intitulée « L'espace de travail 4G », conduite par Coleman Parkes Research et sponsorisée par Ricoh Europe, révèle que les entreprises peinent à satisfaire toutes les générations. Ainsi, plus de la moitié des personnes interrogées (52 %) ont indiqué que leur société ne parvenait pas à répondre aux besoins d'un effectif multi-générationnel.

Ce sondage, mené en juillet 2015, comprenait 3 352 participants dans 8 secteurs verticaux, dont l'enseignement, le juridique, les services/l'énergie, la santé, la fonction publique, la vente de détail, la fabrication et la finance. Les participants proviennent du Royaume-Uni, d'Irlande, de France, d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie, des Pays-Bas, de Belgique, des pays nordiques (Suède, Finlande, Norvège et Danemark), de Suisse, de Russie, du Moyen-Orient, de Turquie et d'Afrique du Sud.

Articles apparentés

La demande d'un nouveau lieu de travail pour une nouvelle ère

La génération Z a des attentes spécifiques concernant son lieu de travail par rapport à ses collègues plus âgés ; ils sont aussi plus rapidement frustrés. Salaire mis à part, les principaux facteurs d'attrait d'une entreprise pour la génération Z sont : l'équilibre vie personnelle/vie professionnelle (48 %), travailler avec des personnes de talent (47 %) ; viennent ensuite la flexibilité des horaires de travail, les avantages et la sécurité de l'emploi (42 % pour tous ces derniers facteurs). Les générations plus anciennes étaient non seulement moins exigeantes vis-à-vis de leurs employeurs, mais leurs préférences différaient également : la sécurité de l'emploi est au premier plan pour les « baby-boomers » alors que c'est l'équilibre vie personnelle/vie professionnelle qui importe le plus pour les générations X et Y.

Pourquoi la différence est un plus dans l'espace de travail moderne

Bien que les entreprises semblent présenter des lacunes quand il s'agit de s'adapter à plusieurs générations, la bonne nouvelle est que tous les travailleurs sont favorables à la diversité des âges dans l'espace de travail. Quasiment neuf participants sur dix (88 %) estiment qu'un effectif composé d'âges variés constitue un atout pour une entreprise.

X

Complétez vos coordonnées pour pouvoir lancer le téléchargement