63 % des entreprises européennes sont coincées au « stade moyenâgeux du numérique »

Les dirigeants d'entreprises ne sont pas encore entièrement équipés pour l'ère du numérique ; 63% d'entre eux déclarent qu'ils sont loin d'être prêts pour la transformation numérique. Par ailleurs, l'étude révèle que même si la majorité des dirigeants d'entreprises (83 %) pensent que leur DSI est en mesure de stimuler la transformation numérique, celui-ci n'est pas entièrement habilité à changer les activités de croissance critiques. La tâche d'optimisation des processus d'entreprise critiques est classée selon les dirigeants comme l'activité ayant le plus grand impact sur la croissance d'une entreprise. Mais les directeurs des systèmes d'informations sont ceux qui ont le moins de pouvoirs pour les changer. Seulement 9 % d'entre eux pensent être habilités dans ce domaine.

L'étude révèle qu'il existe une réelle opportunité pour le DSI d'intervenir dans l'élaboration d'une stratégie numérique et dans le développement de la croissance de l'entreprise, si les pouvoirs suffisants lui sont délégués par l'entreprise.

En commençant par les processus d'entreprise clés, les DSI peuvent combiner expertise technologique et sens des affaires pour revoir et modifier les méthodes de travail traditionnelles.

Il en résultera bien plus que de simples économies. L'entreprise tirera profit de sa capacité à aller de l'avant grâce à un modèle de travail plus productif et réactif, où le partage des connaissances parmi les employés est mis en valeur et où les collaborateurs sont plus réceptifs aux besoins des clients.

À plus long terme, avec ces bases solides, le DSI peut se concentrer sur les domaines d'activité principaux et conduire l'entreprise dans l'ère numérique avec succès .

Informations complémentaires

 

X

Complétez vos coordonnées pour pouvoir lancer le téléchargement