Designed for Tomorrow

Le monde est en constante évolution. Personne ne sait ce qui va se passer l’année prochaine, la semaine prochaine, ni même demain. Cela signifie que les organisations ont besoin d’espace pour bouger. Pour évoluer. Pour devenir quelque chose de différent de part leurs besoins actuels. Cependant, dans quelle mesure la réussite est-elle attribuable à des facteurs externes ou à l’entreprise elle-même ? Disposer de la liberté de contrôler la direction dans laquelle va une entreprise est essentiel à sa réussite.

Une nouvelle étude de Ricoh Europe, menée par Coleman Parkes, étudie comment les dirigeants d’entreprises européens prennent le contrôle de leur future réussite.

L'enquête a été réalisée en janvier 2019 auprès de 2 550 dirigeants d’entreprises basés dans des pays comme l’Autriche, la Belgique, le Luxembourg, la République tchèque, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Russie, la Slovaquie, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suède, la Suisse, la Turquie, le Royaume-Uni et l’Irlande.

Articles apparentés

Les dirigeants d’entreprises perçoivent les coupes budgétaires et la montée en exigence des demandes clients comme de grandes opportunités

Alors que jusqu’à présent ils étaient perçus comme des menaces à la survie de l’entreprise, les restrictions budgétaires et les demandes clients de plus en plus exigentes sont désormais considérés par les chefs d’entreprises européens comme des opportunités de bénéficier d’un avantage concurrentiel. Au cœur de ce changement de direction se retrouve l’utilisation plus intelligente de la technologie pour continuellement rester à jour et s'adapter aux changements.

Les dirigeants se satisfont de la règlementation

La majorité des dirigeants d’entreprises dans toute l’Europe considèrent la règlementation introduite par les pouvoirs publics et l’industrie comme un facteur de réussite. 52 % d’entre eux conviennent que la règlementation est un outil à l’ère du numérique et ils sont 55 % à considérer que les règlements sur la protection des données personnelles, tels que le RGPD, constituent une base sur laquelle s’appuyer pour assurer la réussite organisationnelle. 

X

Complétez vos coordonnées pour pouvoir lancer le téléchargement