774

Résumé

Les entreprises européennes, petites et grandes, seront concernées d'une manière ou d'une autre par la Stratégie numérique de l'Union européenne (UE), qui vise à stimuler la croissance par une meilleure utilisation de la technologie. Toutes devront se conformer aux dispositions et aux réglementations de l'UE relatives aux modalités de stockage de l'information, de traitement des documents en entreprise et de commerce transfrontalier.

Cette Stratégie numérique s'articule autour de 100 actions planifiées dans des domaines tels que le marché unique du numérique en UE, les questions de confiance et de sécurité, ainsi que le développement des compétences électroniques. Dans cette liste de 100 actions figurent des activités visant à favoriser l'adoption de la facturation électronique en Europe, ainsi que des initiatives visant à inciter les PME à s'appuyer sur la technologie pour faire face à la concurrence.

Selon la Commission européenne, la contribution directe du secteur des TIC au PIB européen s'élève à 5% du total, pour un marché annuel de 660 milliards d'euros. C'est pourquoi, il apparaît primordial que les entreprises soient parfaitement préparées et prêtes à exploiter les opportunités que cette stratégie numérique ne manquera pas créer au travers des avancées technologiques.

Related Articles

La facturation électronique dans les secteurs public et privé au sein de l'UE – abattre les obstacles au profit de l'économie

La Commission européenne prédit une économie de 2,3 milliards d'euros en Europe uniquement grâce à l'adoption de la facturation électronique dans la passation des marchés publics.

En juillet 2013, la Commission européenne a annoncé son intention de publier une directive relative à la facturation électronique dans le cadre des marchés publics. Cette directive vise à promouvoir l'utilisation de la facturation électronique dans le secteur public et à améliorer l'interopérabilité entre les différents systèmes de facturation électronique nationaux. La mise en place d'une norme de facturation électronique européenne est un jalon important dans l'accroissement d'un marché unique du numérique efficace. Cependant, pour atteindre les objectifs de cette directive, une action urgente est nécessaire à la fois au niveau national et européen afin d'abattre les obstacles empêchant la mise en place de la passation électronique de bout-en-bout des marchés publics à travers le continent. Il est également important de reconnaître que cette directive ne doit pas être considérée comme exclusive au secteur public. Au contraire, elle doit être abordée comme une initiative universellement bénéfique devant être appliquée par les organismes des secteurs privé et commercial.

Protection des données : naviguez dans un monde nouveau grâce aux réglementations de l'UE

Pourquoi les entreprises doivent-elles revoir leur manière gérer les documents, par anticipation à la réforme envisagée par l'UE sur la protection des données ?

Cette nouvelle réglementation sur la protection des données vise à créer une normalisation et à offrir des opportunités de croissance aux entreprises européennes en simplifiant la gestion des différentes réglementations entre les pays. Toutefois, la réforme proposée imposera aux entreprises d'être plus responsables et fiables par rapport au traitement des données de leurs clients. Cela mettra au défi leur gestion documentaire et ainsi, leur politique en matière de sécurité des données.

Déploiement d'un cloud pan-européen : méandres législatifs

La force du Cloud Computing réside dans ce qu'il offre de nouveau aux acteurs de l'informatique : la possibilité de changer leur façon de délivrer la valeur ajoutée au coeur des pays, villes, industries et des entreprises. Il est, à ce jour, considéré comme l'un des plus grands leviers de croissance en Europe.

Mais il subsiste un certain nombre de défis pour les entreprises souhaitant s'engager dans le Cloud Computing, et plus particulièrement pour celles présentes dans plusieurs pays de l'Union Européenne. Il existe un grand nombre de lois décrivant quelles données peuvent être stockées ou échangées, à l'intérieur d'un pays ou entre membres de l'Union. Cela rend souvent compliquée la mise en place d'un service unique de Cloud Computing lorsque de nombreux pays interdisent l'hébergement des données en dehors des frontières nationales.

Ricoh Europe a réussi à s'affranchir de ce dédale réglementaire en déployant un environnement de Cloud Computing unifié au travers de ses filiales opérationnelles.

Energising the European Economy One Step at a Time through Electronic Invoicing

Dynamiser l'économie européenne grâce à la facturation électronique

Janvier 2013 est une échéance importante pour l'une des mesures phares de la Stratégie numérique de l'Union européenne, puisqu'elle marque la date limite à laquelle les états membres devront avoir légiféré en vue de conférer un statut équivalent aux factures papier et électroniques – faisant ainsi disparaître un des obstacles majeurs au développement à l'échelle européenne de la facturation électronique (e-invoicing).

Et pourtant, à ce jour, la plupart des entreprises européennes sont loin d'être parées. Bien qu'un grand nombre d'entre elles cherchent à passer de la facture papier à la facture électronique, celles-ci se heurtent encore à divers obstacles les empêchant d'adopter un processus entièrement numérique. Les principaux freins semblent être le manque d'expertise ou de capacité technologique, une confiance limitée dans la sécurité des données numérisées et le refus opposé par les fournisseurs ou les clients qui ne sont pas encore prêts à laisser tomber le papier.

  • Sondage

    • Quels éléments entraîneront les changements les plus importants dans vos processus opérationnels critiques ?

  • La prolifération des données (« Big Data »)
  • Les médias sociaux dans les entreprises
  • Un bureau sans papier
  • Une plus grande capacité informatique, plus de stockage et de bande passante grâce au « Cloud »
  • Une prise de décision décentralisée par les employés
  • Les innovations inspirées par les clients