1592

Coup de projecteur sur l'éducation

Coup de projecteur sur l'éducation

Ces conclusions proviennent de l'étude « L'Humain et les machines » réalisée par The Economist Intelligence Unit et parrainée par Ricoh. Elle analyse les impacts de la technologie sur la créativité et l'intuition humaine.

La majorité des dirigeants (71 %) ont déclaré que la technologie les a aidés à prendre des décisions judicieuses. De plus, 72 % des répondants (le taux le plus élevé des secteurs couverts par l'étude) estiment que l’interaction entre les professionnels et la technologie apportera une contribution extrêmement bénéfique à l'ensemble de l'économie.

La vitesse du changement

Pour un peu plus de la moitié des répondants (52 %) du secteur de l'éducation, le fait que la technologie évolue plus rapidement que ses processus ou méthodes d'utilisation constitue le plus important des challenges.

Quatre-vingt-huit pour cent des répondants estiment que l’interaction entre l’humain et la technologie n’aura de valeur ajoutée que si le processus créé pour connecter ces deux aspects est pensé de façon créative.

Immenses possibilités

Les responsables du secteur de l’éducation ont déclaré que les technologies les plus à même d’élargir la portée de l’imagination et de l’intuition humaine sont :

1. L'analyse des données
2. La messagerie électronique
3. La téléprésence et le cloud

En intégrant l’analyse des données à un processus d’inscription numérique, les établissements de l’enseignement peuvent intégrer des informations personnalisées aux relations avec les étudiants. Le processus de production à la demande contribuera à réduire les coûts documentaires, les volumes et les espaces de stockage.

L'avenir

Pour les répondants, l'imagination ou l'intuition humaine sont les facteurs les plus importants du métier d'enseignant et du développement des nouveaux matériaux pédagogiques. Par conséquent, le rôle de l'enseignant et son impact sur l'expérience d'apprentissage des étudiants continueront d'être déterminants.

Grâce à l'accélération du changement et par la transformation des méthodes de travail traditionnelles, le secteur de l'éducation pourra attirer de nouveaux talents et répondre aux besoins et aux demandes de la prochaine génération.

Les établissements éducatifs qui réussiront à long terme auront adopté et intégré les technologies de la classe et du "back-office". Ils créeront ainsi un environnement dans lequel les interactions entre l’enseignant, l’étudiant et la technologie sont enrichies.

Autres informations