661

Les entreprises entrent dans une nouvelle ère de décentralisation

En 2020, les nouvelles technologies qui équiperont les professionnels vont contraindre les entreprises à adopter un nouveau modèle d'organisation du travail, un modèle décentralisé. 63 % des chefs d'entreprise interrogés par l'Economist Intelligence Unit prévoient une décentralisation de leur opérations de plus en plus poussée ainsi qu'un transfert des décisions des conseils d'administration du siège de l'entreprise aux employés eux-mêmes.

Cette nouvelle organisation ne sera pas semblable aux structures décentralisées du passé qui avaient l'inconvénient de créer des doublons, de nuire à la cohérence de la direction stratégique de l'entreprise et d'être, donc, inefficaces. Au contraire, cette nouvelle démarche va cibler les processus. Les informations sensibles seront centralisées, ce qui facilitera leur réception, leur archivage et leur récupération par les employés. Ainsi redéfinis, les processus seront plus efficaces que jamais. De leur côté, les employés auront les moyens de trouver plus aisément les données dont ils ont besoin pour collaborer directement avec leurs clients et prendre d'importantes décisions commerciales, sans les faire attendre.

Il est essentiel d'encourager une collaboration plus étroite avec les clients car les chefs d'entreprise pensent qu'en 2020, les clients seront la principale source de nouvelles idées de produits ou services. Par ailleurs, 86 % des dirigeants conviennent, qu'à l'avenir, les clients seront inclus au processus interne de prise de décision et que les équipes projet compteront parmi leurs membres des personnes extérieures à l'organisation, notamment des clients et des partenaires commerciaux.

Dans cette nouvelle ère de décentralisation, le choix des dirigeants dans leur partenaires pour optimiser les processus critiques de leur entreprise sera crucial. L'objectif est de maîtriser les processus et d'intégrer et sécuriser les informations. Les employés et les équipes projet doivent également pouvoir y accéder facilement afin d'agir dans l'intérêt de l'organisation. Seule une telle approche permet de réduire les doublons, de garantir la cohérence et, surtout, d'obtenir une vision précise de l'ensemble des coûts que doit assumer l'entreprise.

Lire l'article entier

Télécharger le document : Zone de rupture : l'entreprise au cours de la prochaine décennie technologique.

  • Sondage

    • Dans quelle mesure les processus critiques de votre entreprise sont-ils adaptés au monde numérique ?

  • Nos processus documentaires sont entièrement automatisés
  • Certains de nos processus sont automatisés, d'autres sont manuels
  • La plupart de nos processus documentaires sont manuels